Egmond aan Zee est une station balnéaire de la municipalité de Bergen dans la province néerlandaise de Hollande du Nord. Populairement, l'endroit est aussi appelé Derp (ou en majuscules DERP) appelé. Le dialecte parlé est aussi appelé Derperspers, qui est considéré comme le dialecte du frison occidental, mais appartient au plus divergent des sous-dialectes.

Dans l'année 977 le village d'Egmond aan Zee aurait surgi derrière les dunes. L'histoire veut qu'un Walgerus, un gentleman-farmer d'Egmond-Binnen aurait construit dix maisons pour un certain nombre de familles pauvres. Ceux-ci étaient autorisés à y vivre gratuitement et avaient le droit de pêcher en mer à condition de donner dix pour cent de leurs prises de pêche à l'abbaye d'Egmond-Binnen.. Il est également dit avoir fondé l'église qui est maintenant l'actuelle Old Catholic St. L'église Agnès est. Il aurait construit l'église en l'honneur de Sainte Agnès.

Egmond aan Zee s'est ensuite développé en un véritable village de pêcheurs. À propos de l'année 1400 le soi-disant Pinck est né, un récipient à fond plat d'environ 5,5 à 2,5 mètre. Le bateau a été construit à revers avec un fond complètement plat, afin qu'il puisse être transporté sur des rouleaux du hangar à péniche à la plage.

Disparu par l'érosion de la côte lors de la Toussaint sur 1 novembre 1570 cinquante maisons d'Egmond aan Zee dans la mer. A la tempête de Noël en novembre 1741 devenir 36 maisons et l'église avec tour engloutie par la mer.

Egmond aan Zee était jusqu'à 1 Juillet 1978 une commune indépendante et a fusionné à cette date avec la commune d'Egmond-Binnen pour former Egmond. Depuis 1 Janvier 2001 la commune d'Egmond a fusionné avec les communes de Schoorl et Bergen pour former la commune de Bergen.

Le phare J.C.J. van Speijk est un phare sur la côte de la mer du Nord près d'Egmond aan Zee. De J.C.J. van Speijktoren est l'un des plus anciens, phares encore actifs des Pays-Bas. Le pied du phare forme une tombe impressionnante qui rappelle le lieutenant-commandant Jan van Speijk.

La mer à Egmond pourrait, et peut encore, être très insidieux. Par conséquent, entre 1833 en 1834 construit deux phares conçus par Jan Valk. Après la construction du canal de la mer du Nord en 1876 et la construction des deux phares d'IJmuiden, étaient les tours à Egmond, pour éviter les confusions, équipé de diamants rouges, afin que la lumière émise puisse être distinguée en couleur de celle d'IJmuiden. En 1891 devenu le phare J.C.J. van Speijk équipé d'un clignotant. Le Zuidertoren sur le Torensduin a été éteint la même année et 1915 démoli.

En 1922 le phare a été rénové car la tour a reçu de la lumière électrique. La balustrade a ensuite été coulée en béton. La conception de cette rénovation a été d'Otto Jelsma. En 1967 le poste de garde a été construit. Le côté nord du feu est de couleur rouge pour avertir des hauts-fonds dangereux au nord d'Egmond. Dès que les navires sortent de cette zone dangereuse, le feu redevient blanc.

Source: Wikipedia