Livrer des fleurs au printemps: 4 fleurs de printemps

Le changement climatique mondial signifie que de nos jours, nous voyons parfois des flocons de neige tomber du ciel au printemps. Mais heureusement il y a aussi des jours où le ciel est d'un bleu radieux et on sent en masse le printemps nous trembler dans le ventre. A un tel moment nous préférons remplir tous nos vases de la maison de bouquets colorés.

 

Et ne pas penser qu'à toi, est-ce aussi agréable de livrer des fleurs à quelqu'un que vous aimez. Cependant, le grand nombre d'options rend difficile de décider laquelle choisir. Dans ce blog, nous mettons 4 fleurs de printemps d'affilée, donc c'est ça livrer des fleurs devient beaucoup plus facile.

 

Ranonkels

La renoncule est la mère des fleurs printanières. Ces fleurs sont disponibles dans de nombreuses couleurs et ont des feuilles frappantes. Ceux-ci poussent en couches, où on dirait qu'ils sont "pliés". En fait: de loin, vous pouvez à peine croire que ces fleurs sont réelles, aussi beaux qu'ils soient.

 

jonquilles

Les jonquilles sont aussi ces fleurs printanières typiques qui ne semblent pas à leur place dans un bouquet. Ils ont un aspect jaune vif et contrastent donc joliment avec des fleurs un peu plus claires. Les jonquilles sont de vraies fleurs de printemps, car c'est la période de l'année où ils poussent comme des champignons.

 

Iris

 

L'iris aussi, à ne pas confondre avec la partie interne de votre œil, ne devrait pas manquer dans cette rangée de fleurs printanières. Cette fleur a une forme complètement différente de celle des renoncules et des jonquilles. Les feuilles supérieures de l'Iris sont quelque peu fendues, qui est suivi de fleurs bleues avec une pointe de jaune.

 

Tulipe

Peut-être pas la fleur la plus excitante à traiter dans un bouquet de printemps, mais pas moins beau, est la tulipe. cette fleur, qui est souvent évoqué dans le même souffle que les Pays-Bas, se porte très bien dans un bouquet printanier au printemps. C'était autrefois un symbole de richesse financière, maintenant que la richesse est principalement axée sur la quantité de bonheur que l'on en retire.