Le conseil de la commune de Bergen souhaite la location touristique de (deuxième) maisons à Bergen aan Zee et le Terrasflat à Egmond aan Zee comme dans le reste de la commune maximum 63 autoriser des nuits par an. Le conseil a modifié une proposition antérieure à la demande du conseil municipal, mais ces ajustements n'ont pas conduit à une conclusion différente. La nouvelle proposition sera discutée par le conseil municipal en octobre.

Proposition détaillée après motion La nouvelle proposition élabore sur une motion soumise lors de la réunion du conseil de 17 Juin.
Dans la motion, le conseil a été chargé d'établir un calendrier indiquant ce qui était et n'était pas autorisé en ce qui concerne l'industrie touristique.
location de maisons à Bergen aan Zee et le Terrace Flat à Egmond aan Zee. De cette chronologie, il s'ensuit que, comme dans le reste de la commune, la location touristique dans le Terrasflat n'est jamais autorisée. En outre, le conseil a attendu les réactions des associations de propriétaires du Terrasflat et a mené le sondage qui s'est tenu à Bergen aan Zee., mieux expliqué. Ces actions n'ont pas conduit à une conclusion différente. L'obligation de déclaration d'enregistrer les logements locatifs touristiques pour un maximum de 63 nuits par an s'applique déjà aux propriétaires de maison à Bergen aan Zee et au Terrace Flat.

Si le conseil accepte la proposition, elle le restera. Plus de résidence permanente et une meilleure qualité de vie « Les maisons sont là pour y vivre »,
a déclaré l'échevin Klaas Valkering. "Ce n'est pas un modèle de revenus pour les investisseurs extérieurs à la municipalité, certainement pas avec la pénurie actuelle de logements. Le
La décision de ne pas utiliser une position exceptionnelle pour Bergen aan Zee et le Terrasflat apporte de la clarté aux propriétaires. Ajouté à cela
Ces règles sont de retour sur notre marché du logement et dans nos rues, ce qui se traduit par des logements plus abordables pour nos résidents et une meilleure
qualité de vie sans compromettre notre caractère touristique.

Procédure de suivi

L'examen de la proposition en conseil municipal est prévu en octobre. Il appartient au comité de l'ordre du jour de déterminer si la proposition
doit encore être traité visuellement ou que la proposition aille directement à la réunion du conseil.